TEXTES A MEDITER

 


Vient de paraitre  aux éditions érès le N° 93 de la revue Empan* : « Lieux d’accueil, petite enfance et handicap ».
 
Ce numéro a présenté dans son élaboration richesse et complexité. Il compte promouvoir  l’accessibilité et  l’accueil des jeunes enfants en situation de handicap et de leur famille en milieu ordinaire, en coopération avec le secteur spécialisé.
Il peut contribuer à la réflexion et être un outil pour les équipes de crèches,  les étudiants en formation, pour une évolution de cet accompagnement « relativement récent » dans le champ de la petite enfance. Nous souhaitons que cela soit une contribution au service des professionnels de la petite enfance, des enfants et des familles.
 
Ce numéro a eu la chance de motiver la région Midi-Pyrénées, il fait état d’expériences diverses et inventives dans les crèches mais aussi des partenariats avec la pédopsychiatrie, l’hôpital des enfants….
Loin d’ignorer les autres régions, nous vous sollicitons, professionnels, étudiants, parents, chercheurs, afin de recueillir vos critiques, suggestions et écrits pour poursuivre la réflexion, les témoignages et l’écriture sur ce sujet fondamental qui engage notre préoccupation de construire un être et un vivre ensemble.
 
 

Lieux d’accueil, petite enfance et handicap
Revue EMPAN – n°93
 

Dossier coordonné par Serge Garcia, Rémy Puyuelo etChantal Zaouche Gaudron. En librairie – Voir le sommaire

Le handicap dès la petite enfance soulève la question politique et sociétale du lien social, du vivre ensemble et du même droit pour tous à un patrimoine commun.
Il bouscule nos normes, nos repères, nos représentations. L’entrée de « l’extraordinaire » dans les établissements de la petite enfance vient interroger le projet d’accueil
et d’accompagnement des enfants et de leurs familles. Il met aussi en mouvement les capacités de créativité individuelles et collectives de chacun des acteurs.
La création de réseaux et de passerelles entre les secteurs de la santé, du milieu ordinaire des crèches et du médico-social peuvent apporter de nouvelles
pistes de travail pertinentes. Dans ce numéro dédié à la petite enfance, des professionnels, des chercheurs, des parents témoignent de leur vécu,
de leurs réflexions, de leurs pratiques, de leurs engagements, et inventent des possibles pour tous et pour chacun.

 
 
*La Revue EMPAN, produite par les Éditions érès et réalisée dans le cadre de l'A.R.S.E.A.A., (Association Régionale pour la
Sauvegarde de l'Enfant, de l'Adolescent et de l'Adulte) se donne pour ambition de créer un lieu de rencontre entre praticiens
de l'Éducation, de la Santé et du Social.
Depuis 1990, elle a publié 89 numéros. Les thèmes abordés sont ceux de l'actualité de l'Action Sociale au sens large et nous
privilégions la réflexion et l'écriture des auteurs.
Elle est dirigée par Rémy PUYUELO, pédopsychiatre, auteur de plusieurs ouvrages sur l’enfance.
Notre originalité consiste à articuler des témoignages d’expériences vécues sur le terrain, des réflexions théoriques sur
des thèmes d’actualité, l’axe politique étant pris en compte en tant que déterminant indirect des pratiques cliniques.
Notre volonté de pluridisciplinarité des auteurs et de diversité des thèmes choisis se concrétise à travers des numéros
thématiques, à raison de quatre numéros par an.

Voir le site : http://www.cairn.info/revue-empan.htm

 
 
 
 
 
Publié le 7 juillet 2017
 

La réforme des retraites préparée par le gouvernement actuel prévoit quelques changements pour les personnes
handicapées et les aidants familiaux.

Les personnes handicapées profiteront d’une légère amélioration de leurs conditions de départ à la retraite grâce aux
nouvelles mesures instaurées dans le cadre de la réforme des retraites. Étant donné qu’il s’agit d’une réforme menée par le parti socialiste, le projet de loi de 2013 prévoit quelques dispositions aux profits des travailleurs handicapés et des aidants familiaux.

Les principaux changements pour les personnes handicapées


Si la hausse des cotisations de 0,30 point entre 2014 et 2017 concerne les travailleurs handicapés, les pensions et les rentes d’invalidité civiles et militaires des retraités seront revalorisées au 1er avril 2014 et non au 1er octobre 2014. Ainsi,
ils ne subiront pas le gel des pensions de 6 mois (avril à octobre) prévu pour les autres retraités.

Aujourd’hui, les personnes handicapées ont le droit de faire une demande de retraite dès 55 ans si elles bénéficient de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) ou si elles sont frappées d’une incapacité minimale de 80 %.
Avec la nouvelle réforme des retraites, la retraite anticipée à 55 ans sera accessible aux personnes handicapées qui présentent
un taux d’incapacité minimal de 50 %. 
Quel que soit le nombre de trimestres validés au cours de leur carrière professionnelle, les travailleurs handicapés peuvent
toucher une retraite à taux plein dès l’âge légal de départ fixé à 62 ans par la réforme de 2010 s’ils touchent l’allocation aux
adultes handicapés (AAH) ou bien s’ils sont reconnus inaptes au travail.

Si les personnes handicapées présentent un taux d’incapacité permanente d’au moins 50 %, ils doivent attendre l’âge de 65 ans
pour partir à la retraite avec une pension sans décote, la nouvelle réforme des retraites va leur permettre de partir avec une
retraite à taux plein dès l’âge de 62 ans avec une incapacité minimum de 50 %


Des trimestres gratuits pour les aidants

Les aidants familiaux sont des personnes qui s’occupent à mi-temps ou à plein temps d’un enfant ou d’un adulte lourdement handicapé. Aujourd’hui, ils sont gratuitement et obligatoirement affiliés à l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF), mais
ils doivent remplir des conditions de ressources pour bénéficier de cette disposition.
Avec la nouvelle réforme, il n’y aura plus de conditions de ressources pour l’affiliation à l’AVPF.

Par ailleurs, elle crée une majoration de durée d'assurance pour les aidants familiaux en charge d'un adulte lourdement handicapé. Décalquant le dispositif de majoration de durée d'assurance pour enfant handicapé, elle permet aux aidants concernés de bénéficier d'une majoration d'un trimestre par période de trente mois de prise en charge à temps complet et dans la limite d'un total de
huit trimestres (soit un maximum de huit trimestre pour 20 ans de prise en charge).
 
 
Sources et liens :  handicap.gouv.fr   et   retraite .com

 

A lire !!!  
 
Egalité :
Handicap : Le défi de l'égalité, relevé de décisions du 25 septembre 2013.

Vie affective et sexuelle des personnes handicapées :
Avis du Comité Consultatif National d’Éthique pour les Sciences de la Vie et de la Santé.

Outils à disposition à l'Esperluette pour sensibiliser au handicap

- "Voyage en Hollande", texte écrit par Cindi Rogers (Etats-Unis, Colorado), mère de 2 garçons "X fragile",
pour le Congrès International de Mosaïque le 22 mars 1997, téléchargeable ICI.

- Poèmes/Slams : le slameur Grand Corps Malade

- Mots d'enfants : Maif "recueil de pensées"
 

Des liens pour aller plus loin …

Un peu d'humour !