HABITAT INCLUSIF

* * * * * * * * * * *

Depuis septembre 2017, l'Esperluette s'est engagé dans un projet d'habitat inclusif.

 
POURQUOI CE PROJET ?


Lors de la création de l'Esperluette en 2006, le public sollicitant l'accueil de l'association étaient essentiellement
des familles dont les enfants étaient âgés de 0 à 10 ans. 13 ans plus tard, ces enfants ont grandi et les préoccupations
des familles se tournent vers le devenir adulte : logement, travail, santé, loisirs… Les jeunes en situation de handicap
font l’expérience de l’inclusion en milieu scolaire et périscolaire. Intégrer la problématique du logement dans cette
évolution sociétale vers l’inclusion nous a semblé cohérent. Ces jeunes sont aujourd’hui accompagnés et formés à vivre
dans la plus grande autonomie. A l’heure actuelle, une fois en capacité de vivre effectivement cette autonomie, nous avons
trop peu de solutions à leur proposer. L’accès au logement autonome et accompagné dans ce processus d’inclusion devient
donc incontournable. Il constitue un socle essentiel pour la réalisation du projet de vie des personnes.

L’Esperluette s'est interrogé sur les perspectives qui sont offertes à leurs jeunes quant au logement :
rester durablement au sein de la famille, vivre en institution, accéder à un logement classique…
ou bien trouver et/ou proposer des réponses alternatives :
un habitat inclusif et accompagné, bien intégré dans le quartier et la ville.

 

LA DEMARCHE ADOPTEE

Il s’agit de partir de la vision individuelle pour construire une vision collective répondant
au mieux aux besoins des futurs habitants.

                                                   -   des valeurs communes (Mixité, Ouverture, Sécurité, Respect).

                                                   -   un questionnement basé sur les besoins identifiés

                                                   -   un socle de fondamentaux : logements pérennes dans un quartier urbain équilibré,
                                                        esprit de coopération et de bienveillance, utilité sociale pour le quartier,
                                                        démarche participative, prise en compte des besoins individuels, soutien à la vie collective.

 

LES ETAPES

Mise en place d’un « groupe projet » pour définir les modalités de gouvernance, acter les orientations, porter les démarches.

Recherches préalables pour connaître les réponses « classiques » existantes, les propositions innovantes et pertinentes
en France, la réalité locale.

Elaboration d’un projet basé sur :

                                                     -   la participation des personnes concernées,

                                                     -   la contribution au travail de réseau avec les autres associations et organismes
                                                          potentiellement impliqués (tant sur l’investissement que sur le fonctionnement),

                                                     -   la recherche de partenariats avec les institutions locales compétentes,
                                                          (participation au comité de pilotage, financements, agréments si besoin…)

                                                     -   la recherche de la solution de mise en œuvre la plus pertinente au regard des réalités
                                                          avec les organismes opérationnels (portage et gestion locative, coordination de
                                                          l’accompagnement du projet dans sa globalité, coordination des accompagnements individuels…)

 

Mise en œuvre :

                                                     -   définition d’un cahier des charges (construction des locaux),

                                                     -   suivi opérationnel (construction, mise en place de la gouvernance globale,
                                                          mise en place de l’accompagnement individualisé des futurs habitants, attribution des logements,
                                                          mise en œuvre du projet collectif, suivi et ajustement des actions et de la coordination…)


 

LE PROJET AUJOURD'HUI 

Les connaissances actuelles et la réflexion du groupe projet ont permis de définir les bases suivantes : 

                                                     -   Le principe de mixité (au sens très large : intergénérationnelle, diversité de handicaps,
                                                          des typologies de logements)

                                                     -   Locaux/espaces collectifs et propices à la rencontre entre les habitants

                                                     -   Services utiles aux locataires mais plus largement aux habitants du quartier

                                                     -   Accompagnement du collectif, en plus des accompagnements individualisés

 

Un site

Nous pouvons aujourd'hui affirmer que nous disposons d'un site où pourront être implantés nos logements :
le réaménagement du site « GUILLAUMET », ex-CEAT, au sein des quartiers Jolimont-Roseraie-Soupetard,
à Toulouse tout près du centre-ville, bien desservi par les transports en commun…
Construction de 1200 logements dont 40% de logements sociaux.

 

Les aménageurs ALTAREA-COGEDIM et CREDIT AGRICOLE IMMOBILIER inscrivent
notre projet dans la dimension innovante de ce futur quartier, à laquelle s'ajouteront plusieurs tiers-lieux,
espaces de rencontre et de partage pour favoriser le vivre-ensemble.

 

 

Un partenaire 

Un partenariat étroit avec Habitat & Humanisme , expert en résidence intergénérationnelle
sur Toulouse et son agglomération, permet de faire émerger une organisation concrète du projet puisque nous
disposerons à priori d'un îlot d'une soixantaine de logements, dont 40 en résidence intergénérationnelle intégrant
une dizaine de logements dédiés au projet de l'Esperluette. La vingtaine de logements restants seraient à priori
destinée à des séniors. La gestion financière de l'ensemble des 60 logements de l'îlot serait confiée à un bailleur social.
L'îlot comprendrait également plusieurs espaces collectifs et partagés (cuisine, espace vert, laverie, ...).

 

L'ouverture 

Le groupe-projet s'est élargi mi-octobre suite à l'ouverture de la réflexion lors d'un café-info organisé par
l'association qui a permis de présenter l'habitat inclusif et plus spécifiquement le projet porté par l'Esperluette.
Cinq commissions de travail ont été mises en place :

                                                                ->   Projet social et partenariat avec Habitat & Humanisme

                                                                ->   Projet d'accompagnement spécifique du collectif sur le lieu de vie

                                                                ->   Participation des personnes en situation de handicap

                                                                ->   Recherche de financements

                                                                ->   Projet immobilier / cahier des charges

 

NOS SOUTIENS FINANCIERS :